Giovanni Papini • Gog

GOG est un milliardaire excentrique et cosmopolite fou qui, pour tromper son ennui, parcourt la planète à la rencontre des artistes, des inventeurs et des ingénieurs les plus originaux de son temps… Figure maniaque et misanthrope, il sort déçu de chacune de ses rencontres, qui le renforce dans son idée de la médiocrité humaine. Solitaire invétéré, ne croyant plus à rien, défiant l’espace et le temps, il est contre la modernité… Mais aussi contre le ciel, la terre, l’Histoire, la célébrité, les villes, la littérature et la bonne santé ! Papini délivre, avec humour et exagération, une vision du monde dénuée de tout romantisme, mais ponctuée de quelques visions que n’auraient pas reniées Borges ou Chesterton.

Philosophe, érudit et polémiste italien, Giovanni Papini (1881-1956) fut un jeune homme turbulent, « farfadet anti-académique » épousant successivement toutes les avant-gardes. Figure centrale du futurisme et du bouillonnement intellectuel italien,
il anima des dizaines de revues iconoclastes, et écrivit son autobiographie à l’âge de… 25 ans (Un homme fini). Misanthrope riant, qui rêvait d’organiser des autodafés hebdomadaires des manuscrits médiocres et des livres sans talent, Papini est une « bombe textuelle » qu’il est urgent de faire lire.

Censuré par Libération pour sa vision trop radicale de l’actualité, RÉMI a publié plusieurs anthologies de dessins acides parus dans les Informations dieppoises. Habitué des revues Streetburger et Hôpital brut, auteur d’un Manuel des techniques de la survie (Jean-Pierre Faur), de courts-métrages d’animation (The End) et d’une édition illustrée de Sade, il fabrique aussi des mouches, des jouets et des machines, et travaille régulièrement pour CQFD.

GOG, de Giovanni Papini
Traduction de René Patris, augmentée de cinq chapitres inédits traduits par Marc Voline
296 pages, 14x20cm, 70 illustrations de Rémi
ISBN 9782917084236- 20 €

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *