Invention des autres jours • Jean-Daniel Dupuy

Invention des autres jours est à la fois une fable et un roman d’anticipation, un catalogue d’inventions et un pamphlet contre l’évolution actuelle de la société…

Quoi ? Une société contre-utopique, après une apocalypse industrielle.

Où ? Dans une société gouvernée par les experts, les médecins et les journalistes officiels… et qui entretient d’étranges ressemblances avec le monde actuel.

Qui ? Le livre explore la généalogie des éléments réfractaires au Régime : groupes sociaux en marge ou déclassés (les fous, les gens des cités, les musiciens errants…) ; figures mythiques qui nourrissent l’imaginaire et s’opposent aux discours de propagande (le grand singe Gom Golopür, le marchand de sable, le Roi des rues, Décembre aux mille visages)…

Quand ? Tout tourne autour d’un événement obscur, mal connu,
qui a transformé les cartes, les villes et la répartition des populations :
« la Catastrophe ».

Invention des autres jours, de Jean-Daniel Dupuy
Illustrations de Georges Boulard
224 pages — 978-2-917084-0-90 — 18€

Jean-Daniel Dupuy a 35 ans. Veilleur de nuit dans une maison pour enfants en difficulté, il anime des ateliers d’écriture et crée des spectacles de rue.
Il s’est fait connaître avec deux romans :
Ministère de la pitié (2003) et Les Noces de carton (2005).

La nuit, il veille, manipulant de grosses charges d’insomnie. Le jour, il écrit, disséminant de petites charges d’insomnie. Parfois, il lui arrive d’inverser le jour et la nuit.

DANS LA PRESSE

“Un texte assez magistral dans son caractère multiple et protéiforme”
Nikola, Paludes

“Un récit de science-fiction hybride à mi-chemin entre l’inventivité d’un Jules Verne et l’étrangeté et l’aprêté d’un Kafka. (…) Une bien belle surprise qui se distingue à la fois par un univers foisonnant, une prose et un écrin originaux.”
Ed Wood, La Taverne du Doge Loredan

“Veilleur de mots, écrivain de nuit”,
interview sur le site de la Taverne

L’Utopie nocturne de jean-Daniel Dupuy,
interview sur lepoint.fr

CHEZ LES LIBRAIRES

“La ville devient un immense terrain de jeu dont les règles ne cessent de changer, où les paysages se modifient jour après jour (…). Jean-Daniel Dupuy signe un roman unique et envoûtant, un diamant noir à la structure labyrinthique où il ne peut être que bénéfique de se perdre. Un immense coup de coeur pour ce livre magnifique et admirablement écrit.”
Charles, L’Arbre à lettres bastille

“Détonnant par sa forme et sa typographie, Invention des autres jours est, comme son titre l’indique, un voyage vers d’autres contrées, une extrapolation du monde connu vers des confins d’apocalypse.”
Claire, librairie du 104

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *