◉ La balade de la bataille au beurre

Un pays partagé par un mur.

D’un côté, les habitants beurrent leurs tartines par dessus ; de l’autre, par dessous.

C’est parti pour la Bataille du Beurre ! Une fable sur la guerre froide et la course aux armements, dans le plus pur esprit caustique du Dr. Seuss.

« Traduire Seuss est jubilatoire », l’entretien du traducteur Stephen Carrière avec Luce Michel de l’Association des Traducteurs Littéraires de France.
 
 

Theodor Seuss Geisel, alias Dr. Seuss, est né en 1904 à Springfield dans le Massachusetts. Son père dirige les parcs et jardins de la ville, et Theodor passe son temps dans les zoos à dessiner les animaux. Le soir, sa mère, fille de boulanger, lui chantonne des recettes des pâtisseries… ce qui explique sa passion pour le rythme. C’est lorsqu’il est étudiant à l’université de Dartmouth qu’il prend le pseudonyme du Dr. Seuss.
Sa carrière décolle à New York, où son inventivité hors du commun rencontre un franc succès. Travaillant avec Vanity Fair, Life, Ford ou la chaîne NBC, il aiguise son sens de l’humour en jouant sur les mots et les sonorités. Il se familiarise avec les rouages du marketing, réalisant l’influence des slogans sur les consommateurs.
En 1954, le magazine Life publie un rapport sur l’illettrisme à la conclusion sans appel : les enfants n’apprennent pas à lire parce que leurs livres sont ennuyeux. Un éditeur propose alors au Dr. Seuss une liste de 250 mots basiques pour apprendre à lire, et lui demande de les utiliser pour écrire un livre. Le Dr. Seuss finit Le Chat chapeauté en n’en utilisant que 236, un exploit. Ce texte contient tout son génie et un vocabulaire familier des lecteurs débutants.
Plus fort : une rumeur dit qu’en 1960, son éditeur aurait parié 50 dollars que le Dr. Seuss ne serait pas capable d’écrire un livre entier avec seulement 50 mots… Pari tenu avec Les Œufs verts au jambon, le livre du Dr. Seuss le plus vendu jusqu’à présent.
Le Dr. Seuss a reçu le Prix Pulitzer en 1984 pour sa contribution à l’éducation et au bonheur des enfants d’Amérique, et il est toujours l’un des auteurs de littérature jeunesse les plus populaires au monde. Le journal Life le place même parmi les cent personnalités qui ont changé le monde !
 
 

Stephen Carrière est éditeur littéraire aux éditions Anne Carrière, romancier et scénariste (Une vieille querelle et Comme des héros sans guerre, Albin Michel), et a dirigé pendant dix ans un studio de développement multimédia, Arxel Tribe, spécialisé dans les jeux culturels (Le Louvre, Pompéi, Le Ring, Hitchcock…) et ludo-éducatifs (Paddington, Bonne nuit les petits !). Il côtoie la littérature anglo-saxonne au quotidien, de manière très intime, en étant parfois l’éditeur de référence de certains de ses auteurs américains.