Adelphe


« Nêne était la bible familiale, l’exemple à ne pas suivre, dedans était inscrit tout ce qu’il convenait de ne pas faire lorsqu’on était une femme. » 

 

 

 

 

 

 

Roman français d’Isabelle Flaten
978-2-37100-082-7 – 224 pages – 17€

À la sortie de la guerre, les hommes sont rares, ou en mauvais état… C’est le temps des révolutions, de l’Europe, mais aussi des femmes… des femmes conscientes de leur pouvoir, qui s’émancipent de leurs foyers, tirent les ficelles, et se réapproprient leur destin.

Le jour où Gabrielle Thomas, dans sa paisible bourgade, tend à Adelphe le pasteur un exemplaire de Nêne, prix Goncourt de l’année, que chacun lit et annote à son tour, la vie des personnages bascule, les lois divines et terrestres sont menacées. Gabrielle d’abord, la trop honnête paroissienne ;

Blanche, la bonne qui mène son maître par le bout du nez ; puis Adelphe, pasteur débonnaire que ce tourbillon de femmes revendicatrices empêche de dormir : puis ses femmes, puis son fils, puis….
Chacun fait revivre à sa manière la partition du livre, en tentant d’en changer la fin.

L’auteur Isabelle Flaten
Isabelle Flaten est née au milieu du siècle dernier à Strasbourg. Elle a été un temps enseignante, très longtemps flemmarde, jusqu’au jour où décidée à cultiver ses chimères elle a commencé à écrire. Elle a publié plusieurs romans très remarqués des libraires à la Dernière goutte et au Réalgar. Son œuvre minutieuse s’intéresse aux relations avec l’autre et remet l’altérité sans cesse en question.