◉ La petite bête qui monte, ça me terrorifie

Couv-prov-def

« Je suis comme une enveloppe envoyée sans timbre et sans adresse »
« Je suis pas sûr d’être né : il faudrait que mes parents me le disent »
« C’est pas que je cherche midi à quatorze heures c’est que dans ce fatras de la famille, midi est à quatorze heures. »

Éric Didier a été durant des années psychanalyste dans des centres de santé pour enfants en difficulté, avant d’ouvrir son cabinet à la Goutte d’or, à Paris, rencontrant des enfants de tous âges et de toutes origines. De temps en temps, il a griffonné les phrases qui l’avaient marqué, saisi ou hanté, après les séances.

Aussi sincères que laconiques, drôles que cruelles, ces phrases d’enfant à mi-chemin du poème et de l’aphorisme en disent long sur le ressenti des enfants, leurs sentiments, leur lucidité et leur profonde quête d’identité.

Vérités enfantines récoltées par Éric Didier
Illustré par Tom Henni
9782371000070 – 64 pages – 6,00€

 
 

Éric Didier est psychanalyste, spécialiste des enfants, et un des chefs de file de l’une des « chapelles » lacaniennes en France.

Photo personnelle de l’auteur et dessin de Bianca.
 
 

« Sincères, laconiques, drôles, cruelles, ces phrases se situent entre le poème et l’aphorisme que le médecin a griffonné au cours de sa séance, qui en disent long sur l’univers des enfants et la complexité de leurs sentiments entre haine indicible et amour. »
Richard Gaitet, Nova Book Box
[avec lecture d’extraits par Marion Armengod, Marie Arquié, Marie Misset et Armel Hemme]

« Petit recueil de paroles d’enfants à un psychanalyste, l’ouvrage pose un regard percutant et doux-amer sur l’enfance à travers les mots des petits patients rencontrés par Eric Didier. Il s’agit tout simplement d’un autre langage, celui de garçons et de filles qui n’ont pas perdu le pouvoir des mots. »
Just a word

« Eric Didier a su entendre ce qui se disait derrière les mots et il nous prête ces paroles d’enfants, vraies, incarnées, à ne pas toujours prendre à la lettre, prévient-il, mais à toujours prendre au sérieux. »
Lucie Cawe, LUcie&Co

« Le Petit Nicolas invité chez Freud. »
Bookalicious